Les chiffres de la e-publicité en France

Au 21e siècle, ayant dépassé les publicités de notre bonne vieille TV, la e-pub est le meilleur moyen d’être visible et de se faire connaître. Les chiffres importants de ce secteur se justifient par les nouveaux et nombreux outils de communication qui permettent une diffusion massive de publicités.

Les réseaux sociaux dans la e-pub

Comptez environ 80% de la population mondiale sur les réseaux sociaux dont 90% sur mobile. En France, on estime que 88% des français sont « connectés » et 60% utilisent les réseaux sociaux. En effet, notre peuple d’internautes passe en moyenne 5h par jour sur la toile dont 1h sur les réseaux. 91% reconnaissent d’ailleurs une utilisation quotidienne. Les maîtres de cette tendance (Youtube, Facebook, Instagram, Twitter…) participent donc fortement à l’accroissement du marché publicitaire puisque oui… La pub est aussi sur les réseaux sociaux, et ce depuis 2010 pour Facebook. Une opportunité saisie par bien des entreprises qui restent alors dans le champ de vision des prospects, consommateurs, clients… etc ! Youtube et Facebook sont les meneurs du « gang des réseaux sociaux ». Étant les premières plateformes utilisées en France avec 68% des internautes pour Youtube et 65% pour Facebook, nos géants grossissent les chiffres en composant 38% du display.

La publicité Facebook a donc de quoi être fière pour le marché. Dans « sa jeunesse », Facebook laissait apparaître quelques pubs sur nos actualités. Aujourd’hui, on en croise aussi lors de la lecture d’une vidéo. Les annonces aussi ont grandit et sont beaucoup plus présentes. La publicité Youtube aussi est très active. Entre deux vidéos, on ne s’étonne plus de voir des teasers ou des spots que notre télé ne nous montre pas. Un coup de main très pratique au vu du nombre de visiteurs.

La e-pub en 2018

Le marché publicitaire poursuit sa lancée. Les prévisions sont de bon augure cette année. D’après certaines études, le secteur de la e-pub augmenterait de 3,6% en 2018 et tend à toucher les 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Côté réseaux, Instagram et Snapchat accueillent désormais des publicités eux aussi. Les nouveaux chouchous de la génération digitale native font fort et accueillent cette année 8 millions d’utilisateurs pour Snapchat.
Aussi la mise en place de nouveaux postes de travail dans le digital encourage encore la progression des chiffres de la e-pub.

Comme dit plus, haut, plus on est visible, plus on nous regarde ! De ce besoin naît de nouvelles enseignes dans le digital. Connexion Digitale propose un accompagnement de diverses sociétés afin qu’elles puissent se faire une place sur la toile. Spécialisé dans la création de site internet, notre agence digitale aide également à la gestion et animation de ces nouveaux outils.

Conclusion

Le marché publicitaire est en constant développement. Tout d’abord sous forme de bannières publicitaires, il s’élargit et colonise de plus en plus des réseaux sociaux les plus utilisés.

Côté actu, Facebook ne s’arrête pas là, Mark Zuckerberg, le papa de Facebook, a récemment parlé de son intention d’investir 10 millions d’euros en France dans R&D d’IA. Cette action permet alors un recrutement de masse dans le domaine, soit plus de 200 milles chercheurs et 40 doctorants à embaucher. Aussi, il propose l’accès à une formation aux compétences digitales pour 65 milles personnes. Un geste qui participe non seulement à l’augmentation du chiffre d’affaire du marché publicitaire – oui car, plus il y de métiers dans le digitale, plus il y a de pubs sur internet, plus il y a de chiffre, pas mal non ? – mais qui contribue également à l’amélioration de l’économie française.

Sources :
Leblogdumodérateur.com
Pwc.fr
Comarketing-news.fr

Peu importe comment vous parlez de votre marque ou de votre produit, l'essentiel c'est comment Google en parle…
Steeve Jobs
dernières références
Rendez-vous en Andorre
Culinelle
AfricaSens
Chantal Lhemann
clients
Agensia
DATA Altares
Golfmaurice.com
FNTV
Sun Resorts
Dodopop
Mon Accord
Galderma
Top