U.X. / U.I.

Les termes U.X. et U.I. sont de plus en plus utilisés dans le “vocabulaire“ des métiers de la conception web. Ces deux anglicismes, Expérience utilisateur (User eXperience) et interface utilisateur (User Interface), illustrent le travail de fond et de forme indispensable au succès d’un site. Ils viennent conforter la mise en place en amont d’une stratégie digitale ascendante SEO (Délivrance de contenus attendus et “requêtés“ par les internautes visiteurs et non “supposés“ de façon subjective…).

L’expérience utilisateur U.X.

L’expérience utilisateur peut se résumer en six étapes principales et en de nombreuses opérations plus “subtiles“ à considérer :

  • Le site doit être facile à trouver (et/ou à retrouver) d’où la nécessité d’un travail pertinent de référencement naturel en amont
  • Le site doit être “FULL“ accessible : il faut entendre par accessibilité la possibilité de consultation sur les différents terminaux et technologies existantes (Mac / PC / Tous navigateurs / Toutes technologies / Tout type d’écran (Rétina)…). Cette accessibilité est d’autant plus importante que Google depuis juin 2014, pénalise dans ses résultats les sites non multi-accessibles…
  • Le design doit provoquer “l’envie de naviguer“ et créer un climat de confiance : il est indispensable de penser “cohérence des graphisme“ mais dans le cadre des contraintes ergonomiques
  • Le site doit être facile dans son “appréhension“ (Découverte et appropriation) : l’intuitivité doit-être primordiale et doit servir à la fois la navigation mais également la situation d’exploration (Pouvoir se situer dans le cheminement…)
  • Le site doit être en parfaite adéquation avec l’image de la marque : les utilisateurs doivent “se retrouver“ dans l’univers développé sur les différents médias et support (ADN, graphisme, ton of voice, visuels, iconographie, etc…)
  • Le site doit être efficace et riche  : l’internaute doit rapidement et facilement trouver l’ensemble des réponses, et surtout des contenus, à ses recherches

L’interface utilisateur U.I.

De façon objective, l’U.I. est au service de l’U.X. ! Pour autant, la qualité et la cohérence du web design participent pleinement au succès d’un site. Si le travail de l’interface utilisateur peut se résumer à l’organisation des éléments graphiques et textuels afin de proposer un outil attractif, ses règles sont nombreuses et nécessitent expertise et expérience de la part des développeurs.

Les points suivants, pour exemple, participent à une construction optimisée :

  • L’architecture graphique “hiérarchique“ du site : catégorisation et structuration des contenus
  • Organisation visuelle : rendre les pages claires et concises en évitant une “surchage“ d’éléments et de contenus diffus
  • Cohérence : capitaliser l’apprentissage interne du site par l’utilisation de principe graphiques récurrents au fil de la navigation (Typographies, icônes, pavés, codes couleurs, etc…)
  • Convention : capitaliser l’apprentissage externe (Rester dans les codes graphiques “usuels“ de l’univers travaillé), ne pas chercher à innover à tout prix
  • Information : délivrer une information immédiate portée par le web design
  • Compréhension : travailler les symboles graphiques en phase avec la structure des contenus
  • Assistance : mettre en exergue graphique les différents “Points de contact internaute“
  • Gestion des erreurs : proposer un design “Positif“ aux pages d’erreurs
  • Rapidité : envisager le design en fonction des impératifs techniques (Temps de chargement des images, poids des pages…)
  • Liberté : laisser l’internaute “décider“…luis suggérer un chemin de navigation mais sans lui imposer !
  • Accessibilité : se préoccuper de l’accessibilité physique et technologique dans l’appréhension du design
  • Satisfaction de l’internaute : elle reste essentielle et renvoie à la notion d’U.X.

S.E.O. + U.X. + U.I. les clefs du succès

Au-delà des règles strictes que nous venons de “poser“, il est primordial d’envisager le S.E.O, l’U.X., l’U.I de façon globale. Leur interaction est constante, indissociable, et essentielle. Selon l’outil envisagé, le poids des inter-actions sera modulable mais les 3 piliers du succès devront être présents de façon constante.
L’équipe Connexion Digitale U.X. apporte une “vision transversale“ à l’ensemble de ces éléments de construction mais également une longue et solide expérience multi-sectorielle.
La maitrise de ces 3 expertises structurelles permet à l’agence d’apporter des solutions sur-mesure et non des réponses “packagées“ en fonction de connaissances partielles. Ce savoir-faire est la garantie pour les clients de Connexion Digitale U.X. de recommandations objectives et opérationnelles.

BEAMPULSE cartes de chaleur au service de l’U.X. / U.I.

Pour “Valider“ l’ensemble de ses actions U.X. / U.I., l’agence dispose du programme BEAMPULSE qui permet de créer des “CARTES DE CHALEUR“ sur chacune des pages d’un site.
Les heatmaps, ou cartes de chaleur permettent d’appréhender les comportements des visiteurs page par page, leurs centres d’intérêt dans la navigation mais également les éventuels freins rencontrés. Les équipes de Connexion Digitale U.X. utilisent les résultats afin d’optimiser les différents “points de contact et parcours“ internautes et réalisent les modifications adéquates. L’agence peut également de tester l’impact réel de chaque stimulation grâce aux tests A/B.


Peu importe comment vous parlez de votre marque ou de votre produit, l'essentiel c'est comment Google en parle…
Steeve Jobs
dernières références
Rendez-vous en Andorre
Culinelle
AfricaSens
Chantal Lhemann
clients
Agensia
DATA Altares
Golfmaurice.com
FNTV
Sun Resorts
Dodopop
Mon Accord
Galderma
Top